L’ENJEU

La CORRUPTION À HAUT NIVEAU survient lorsque les dirigeants à qui l’on fait confiance pour élaborer et mettre en application les lois au nom du peuple font un mauvais usage de leur autorité afin d’accroître leur pouvoir, leur statut et leur richesse. L’infographie ci-dessous illustre l’ampleur du problème que pose la CORRUPTION À HAUT NIVEAU.

Infographie de la Corruption à haut niveauAucune forme de corruption n’est acceptable et ne devrait demeurer impunie, mais la CORRUPTION À HAUT NIVEAU comprend des crimes tellement graves que leur incidence sur la vie humaine, les droits humains et le bien-être humain devrait être considérée comme étant un crime contre l’humanité.

Les membres de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), c’est-à-dire des législateurs de plus de 50 pays, se sont engagés à #PrévenirPoursuivreParalyser la CORRUPTION À HAUT NIVEAU. Dans une déclaration audacieuse, ces hommes et ces femmes dévoués ont décidé de militer en faveur de l’élaboration d’un mécanisme international visant à poursuivre les auteurs des crimes de corruption à haut niveau.

Nous ne pouvons y arriver seuls. Nous avons besoin que vous – citoyens, législateurs et acteurs de la société civile et du gouvernement – nous aidiez à faire en sorte que la CORRUPTION À HAUT NIVEAU soit considérée comme étant un crime contre l’humanité.

IMPLIQUEZ-VOUS

Nous avons besoin de votre aide pour que la CORRUPTION À HAUT NIVEAU soit reconnue comme un crime contre l’humanité. Voici comment vous pouvez contribuer à notre projet :

  ÉCRIRE UNE LETTRE À VOTRE GOUVERNEMENT

Téléchargez le modèle 

 PARTAGEZ NOTRE INFOGRAPHIE SUR VOTRE SITE WEB

Téléchargez l’infographie

 PARTAGEZ CE SITE SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

FacebookTwitter


PARTISANS

RESTEZ INFORMÉ

Fournissez votre nom et adresse courriel ci-dessous afin de recevoir les mises à jour et les bulletins de GOPAC.

SUIVEZ-NOUS SUR Facebook, Twitter ET YOUTUBE

CONTACTEZ-NOUS  |  SALLE DE PRESSE  |  À PROPOS DE GOPAC

DROITS D’AUTEUR 2015 GOPAC. TOUS DROITS RÉSERVÉS.