Membres

Les membres de GOPAC  sont des chefs de file dans la lutte contre la corruption. Ils sont des législateurs, anciens ou actuels, ou des législateurs à qui on a refusé le droit de représenter les citoyens. Leur collaboration est non partisane et volontaire. L’organisation compte actuellement plus de 700 membres de partout dans le monde et ce nombre continue de croître – des hommes et des femmes qui luttent contre la corruption à l’échelle nationale, régionale et mondiale.

Les membres de GOPAC souscrivent à la vision de GOPAC et défendent ses valeurs fondamentales. Ils travaillent ensemble pour renforcer l’efficacité des parlementaires sur les questions  de la reddition de comptes, de la transparence et de l’intégrité dans la gouvernance. Ils font connaître des approches collectives de résolution de problèmes et des solutions pratiques visant à enrayer la corruption.

Les membres de GOPAC participent à des activités organisées par les sections nationales et régionales de même que par l’organisation mondiale. Ils militent en faveur de GOPAC et de sa mission de lutte contre la corruption. Chaque membre de GOPAC solidifie notre réseau mondial et nous aide à nous battre pour une vie meilleure et des démocraties plus fortes pour les citoyens de partout dans le monde.

Notre réseau et la lutte contre la corruption deviennent plus forts chaque fois qu’un nouveau membre s’ajoute.

FAITES PARTIE DE LA SOLUTION, JOIGNEZ-VOUS À GOPAC DÈS AUJOURD’HUI!

Formulaire d’inscription (PDF)
Formulaire d’inscription (en ligne)

 

Les avantages d’être membre de GOPAC

Les membres de GOPAC bénéficient d’un réseau collectif international où ils peuvent faire connaître leurs idées et tirer des leçons de l’expérience et des connaissances de leurs pairs et des partenaires anticorruption pour faciliter l’élaboration et la mise en œuvre d’initiatives de lutte contre la corruption à l’échelle nationale, régionale et internationale. Ils ont accès à des ressources d’apprentissage sur les principaux enjeux de la lutte contre la corruption, notamment le blanchiment de capitaux, le code d’éthique et de conduite des parlementaires et la surveillance parlementaire. Des experts en la matière peuvent animer des ateliers axés spécialement sur les besoins d’une section. Les membres peuvent demander du soutien à la recherche afin de déterminer quelles sont les lacunes dans leur régime de lutte contre la corruption et les moyens d’y remédier, et de faciliter la rédaction de projets de loi.

Tous les deux ans, les membres de GOPAC sont invités à participer à la Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption, notre conférence internationale qui rassemble des dirigeants, des membres, des membres potentiels, des partenaires et des bailleurs de fonds. Cette conférence a pour but de motiver, de renseigner et d’équiper les sections et les membres de GOPAC en vue de la lutte constante contre la corruption. Ils sont également invités aux événements organisés par nos partenaires au cours de l’année.

Pour faciliter le transfert de l’information, GOPAC distribue à ses membres un bulletin mensuel et leur donne accès à sa base de données en ligne, où les membres peuvent s’assurer que leurs coordonnées sont exactes en temps réel. Grâce à notre liste d’envoi, les membres ont également accès aux communiqués de presse et à des invitations à des conférences et à des événements.

 

Conseils pour lutter efficacement contre la corruption

Nous encourageons fortement nos membres à maximiser leur contribution à la lutte contre la corruption à l’échelle nationale, régionale et mondiale. Voici quelques conseils pour contribuer au succès de notre combat :

  • Participez aux réunions de la section dans votre pays et dans votre région. Assurez-vous que vos sections nationale et régionale se sont dotées d’un plan d’action et participez à sa mise en œuvre et à son succès.
  • Par l’entremise de votre section nationale et selon les enjeux présents dans votre région, faites part de vos suggestions d’initiatives régionales pouvant intéresser d’autres sections nationales dans votre région.
  • S’il n’existe pas encore de section nationale dans votre pays, établissez un réseau avec vos collègues législateurs et avec d’anciens législateurs pour en créer une.
  • Si votre section nationale n’appartient pas encore à une section régionale, tissez des liens avec les sections nationales avoisinantes et encouragez vos homologues n’ayant pas encore de section nationale à en mettre une sur pied. Cela facilitera la création d’une nouvelle section régionale.
  • Travaillez en partenariat avec la société civile pour atteindre les objectifs fixés par votre section.
  • Communiquez avec le Secrétariat mondial et avec votre section régionale pour obtenir leur soutien et faites-leur connaître vos activités de lutte contre la corruption.
  • Tenez-vous au courant des projets mondiaux réalisés par le Secrétariat mondial en visitant le site Web de GOPAC, en lisant le bulletin électronique mensuel et en suivant le Secrétariat sur Twitter et Facebook.

Le Secrétariat mondial existe pour faciliter votre lutte contre la corruption. Si vous souhaitez prendre part à un projet mondial ou si vous avez une expertise particulière que vous souhaitez mettre à la disposition de nos membres, veuillez communiquer avec nous à info@gopacnetwork.org.

Share