Conseil d’administration

GOPAC est géré par un Conseil d’administration composé de membres de chacune des sections régionales. Les sections régionales bien implantées peuvent avoir jusqu’à trois représentants. Celles qui sont en voie d’implantation n’ont droit qu’à un représentant au Conseil des directeurs.

Voici les membres du 6e Conseil d’administration de GOPAC :

 

Comité exécutif

Président
Fadli Zon, Indonésie

M. Fadli ZonM. Fadli Zon s’est joint au conseil des directeurs de GOPAC en 2015. Il est deputé en Indonésie et a été élu vice-président du Parlement de l’Indonésie en 2014 et vice-président de Partai Gerakan Indonesia Raya (GERINDRA) en 2008. M Zon était membre de l’Assemblé consultative populaire de la République d’Indonésie (1997-1999), président de Badan Komunikasi Partai Gerindra (2010-présent), professeur à l’Université de l’Indonésie et président de Ikatan Alumni Fakultas Ilmu Pengetahuan Budaya UI (ILUNI FIB UI). M Zon a écrit plusieurs livres incluant Gerakan Etnonasionalis: Bubarnya Imperium Uni Soviet (Sinar Harapan, 2002), Le jeu du FMI : Le rôle du FMI dans la chute du régime de Soeharto (IPS, 2004) et La politique de la révolte de mai 1998. Il a complété ses études universitaires en études russes dans la Faculté de la connaissance culturelle à l’Université de l’Indonésie et a obtenu une maîtrise ès sciences en études de développement à la London School of Economics and Political Science.

 

Vice-présidente
Paula Bertol, Argentine

Paula BertolPaula Bertol s’est jointe au conseil d’administration de GOPAC en 2013. Elle est avocate et a reçu son diplôme universitaire de l’Université de Buenos Aires. Elle est également médiatrice communautaire. Elle travaille en politique depuis plus de 20 ans. Entre 2003 et 2005, elle était députée municipale pour la ville de Buenos Aires. Lors de cette période, elle a présenté plus de 170 projets de loi, dont 7 ont été adoptés, incluant la Loi 1799 sur la règlementation du tabac et la Loi 1723 sur la consomption abusive de l’alcool. Entre 2005 et 2013, elle était députée fédérale pour la ville de Buenos Aires au sein du parti Proposition républicaine (PRO). Son premier mandat a pris fin en décembre 2009 et elle a été réélue pour un deuxième mandat lors de cette même année. Depuis avril 2014, elle est doyenne de l’École nationale pour les leaders politiques du PRO.


Vice-président
L’honorable Osei Kyei-Mensah-Bonsu

L’honorable Osei Kyei-Mensah-Bonsu a été élu au Conseil d’administration de GOPAC en avril 2013. Il est le président du Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC) et membre de l’APNAC depuis 2001. L’honorable Kyei-Mensah-Bonsu est le chef de l’opposition du Parlement du Ghana et est député depuis 1997. Avant cette date, il a été le whip en chef de l’opposition et ministre d’État. Il a siégé de nombreux comités parlementaires au cours de sa carrière et est actuellement vice-président du comité restreint du budget et membre haut placé du comité des affaires. Il possède de l’expérience en planification urbaine et détient un bachelier ès sciences en planification de la Kwame Nkrumah University of Science and Technology.


Secrétaire
John Hyde, Australie

M. John HydeJohn Hyde a été député provincial de Perth, au parlement de l’Ouest de l’Australie de 2001 à 2013. Il est le président to GOPAC Océanie et il a été le premier président de GOPAC Australie. Il a été président ou président suppléant du comité sur la commission sur la corruption et le crime de l’Ouest de l’Australie, et des comités prédécesseurs. À titre de secrétaire parlementaire du précédent procureur général, M. Hyde a également participé à l’élaboration de la législation et des amendements visant à mettre sur pied la nouvelle commission sur la corruption et le crime de l’Ouest de l’Australie.

 

Trésorière
Mary King, Trinité-et-Tobago

Mary KingMary King est un des membres fondateur de GOPAC et a été élue secrétaire du Conseil des directeurs en 2008. Avant de faire partie du Comité exécutif du Conseil des directeurs, Mme King était à la tête de la section trinidadienne de Transparency International. En plus de son travail auprès de GOPAC, Mme King a été sénatrice et ministre de la planification, de l’économie et de la restructuration sociale, et ministre responsable de l’égalité des sexes. Elle a également été sénatrice indépendante de 2000 à 2007; elle a notamment été membre de nombreux comités parlementaires dont celui des comptes publics (entreprises), et a présidé l’un des comités de surveillance, le comité mixte – ministères, autorités statutaires et entreprises d’État – partie II. Elle est présentement présidente de Mary King & Associates Ltd., une firme de recherche marketing et de consultants d’affaires.

 

Membre-à-titre-particulier
Dr Naser Al Sane, Koweït

Dr. Naser Al SaneLe Dr Naser Al Sane est membre de GOPAC depuis 2002 et a été le président de l’organisme de 2008 à 2013. Il est également vice-président de l’International Forum for Islamic Politics (forum de politique islamiste) basé à Jakarta en Indonésie; président de Synergy Corporation Consultancy Company, une importante firme de consultants en gestion au Koweït; et assistant professeur de commerce au Kuwait College for Business. Auparavant, M. Naser était député du parlement koweïtien. Il a décidé de ne pas se présenter à nouveau en 2009, après avoir représenté ses électeurs pendant 17 ans. Pendant son mandat de député, il a présidé plusieurs comités parlementaires : finances et économie, budget, protection des fonds publics, droits humains, emploi et développement administratif, et affaires étrangères. M. Naser est titulaire d’un baccalauréat ès sciences de la Kuwait University, d’une maîtrise en administration des affaires de la New Haven University aux États-Unis, et un doctorat en développement organisationnel de l’Aston University, au Royaume-Uni.

 

Membre-à-titre-particulier
Romi Gauchan Thakali, Népal

Romi Gauchan Thakali

 

 

 

 

 

Membres du Conseil

Dr Mamdouh Al Abbadi
Jordanie

Mamdouh Al Abbadi s’est joint au Conseil des directeurs de GOPAC en 2011. Il est député du parlement jordanien et ancien ministre de la Santé. Il est également président du parti démocratique parlementaire.

 

 

 

Dre Nurhayati Ali Assegaf
Indonésie

Dre Nurhayati Ali AssegafLa Dre Nurhayati Ali Assegaf est présidente du Comité de la Chambre sur la coopération interparlementaire, la seule femme présidente d’une commission/comité pour la session présente de la Chambres des représentants. Elle a été également chef de la faction démocratique, la plus grande faction de la dernière session parlementaire et vice-présidente du Parti démocratique depuis 2010. Elle a été élue pour la première fois en 2004 et elle remplit présentement son troisième mandat. Elle est aussi membre actuel de la Commission des affaires étrangères de la Chambre. Elle participe activement dans l’Union interparlementaire (UIP). Elle détient un doctorat en études sociales et politiques de l’Universitas Gadjah Mada. L’hon. Dre Assegaf est l’auteure de plusieurs livres et articles sur les enjeux en matière de genre, de développement et de l’autonomisation des communautés. Elle est également la fondatrice et la présidente de l’Institut Nurhayati Ali Assegaf.

 

Dr Abdallah Bouanou
Maroc

Dr Abdallah BouanouLe Dr Abdallah Bouanou est membre du parlement du Maroc, ainsi que membre des commission parlementaires des affaires intérieures, et de la décentralisation et infrastructure. Il est membre du conseil d’administration de l’ARPAC et secrétaire général des Parlementaires maroccains contre la corruption. Le Dr Bouanou est membre du Conseil d’administration du Forum mondial des jeunes et des groupes d’amitié parlementaires (Iraq, Mozambique et République Czech). Il est médecin.

 

Lord Fusitu’a
Tonga

Lord Fusitu’aLe Lord Fusitu’a est membre de l’Assemblée législative du Royaume des Tonga, président de GOPAC Tonga et président de la commission permanente sur la lutte contre la corruption du parlement des Tonga. Il est trésorier de GOPAC Océanie.

 

 

Hon. Nandi Glassie
Îles Cook

Hon. Nandi GlassieLe ministre Nandi Glassie est ministre de la justice et santé dans les îles Cook, président de GOPAC Îles Cook et vice-président de GOPAC Océanie. Il fut élu au parlement pour la première fois en 2006.

 

 

 

Hon. Tchari Maidi Maina
Tchad

Hon. Tchari Maidi Maina
 

 

 

 

Dr Guillermo Mata Bennett
Salvador

Guillermo Mata Bennett

 

 

 

 
Sén. Marie Claire Mukasine
Rwanda

La sénatrice Marie Claire Mukasine a été élue en tant que membre du Conseil d’administration de GOPAC en avril 2013. Elle est également la vice-présidente du Conseil d’administration du réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC) et a été élue présidente de la section rwandaise de l’APNAC en 2011. Elle détient une maîtrise en administration des affaires spécialisée en gestion dans le secteur public du Maastricht School of Management et un baccalauréat en droit de l’Université du Rwanda. Elle a plus de 30 ans d’expérience professionnelle auprès d’établissements publics, privés et non gouvernementaux. Elle a occupé divers postes, dont ceux d’avocate pour le ministère de l’Éducation, de juge du tribunal de première instance, de secrétaire exécutive de l’Association HAGURUKA pour la promotion des droits des femmes et des enfants, de secrétaire générale du ministère du Genre et de la Promotion de la famille, de directrice générale de la Société nationale d’assurances du Rwanda, de directrice générale du Rwanda Investment Group et de secrétaire permanente du ministère de l’Infrastructure. Depuis octobre 2011, elle est sénatrice au Parlement du Rwanda pour un mandat de huit ans.

 

Dr Carlos Alberto Perez Cuevas
Mexique

Dr Carlos Alberto Perez Cuevas

Le Dr Carlos Alberto Pérez Cuevas, est un avocat et politicien mexicain né à Nezahualcoyotl, dans l’état du Mexique en 1974. Il a été conseiller dans sa ville natale, représentant local et président du Congrès de son état; député fédéral, où il était aussi chef de son parti, avec 144 députés fédéraux pour le Parti d’action national (PAN). Il a aussi été coordinateur des 32 sections locales du PAN au Mexique. Il a été président de la Fondation Miguel Estrada Iturbide et membre du conseil de la Fondation Rafael Preciado Hernández. Il détient un doctorat en droit constitutionnel de l’Universidad Panamericana, il est experts en droits de l’homme et est chroniqueur pour plusieurs publications. Il est le directeur national du PAN, membre du Réseau de l’action politique éthique et président de GOPAC Mexique.

 

Son Excellence Tan Sri Abu Zahar Ujang
Malaisie

Son exéllence Tan Sri Abu Zahar bin Dato’ Nika Ujang a été élu au Conseil d’administration du groupe des Parlementaires de l’Asie du Sud-Est contre la corruption (SEAPAC) en octobre 2013, puis élu à titre de représentant de SEAPAC au sein du Conseil d’administration de GOPAC. Il a fait carrière comme avocat et est actuellement président de la Chambre du Sénat. Il a également été membre de la Chambre des représentants au Parlement de la Malaisie et membre de l’Assemblée législative sous Negeri Smbilan, de 1986 à 1995. Il a par la suite été député fédéral, de 1995 à 1999. Après avoir pris sa retraite, il est devenu président du Conseil des anciens représentants élus (Mubarak). Au début de 2013, il a dirigé une délégation de six législateurs malais à la Cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption de GOPAC à Manille, aux Philippines.

 

John Williams
Canada

John Williams

John Williams (FCGA) a été député fédéral au Parlement canadien pendant quinze ans avant de prendre sa retraite de la fonction publique en 2008. Au cours de ses mandats, M. Williams a été membre du Comité des comptes publics, puis a été président de ce comité pendant huit ans. Il fait actuellement partie du conseil de plusieurs organismes de développement international et du conseil des priorités mondiales sur la corruption, au Forum mondial économique. M. Williams a participé à la création de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) en 2002 afin d’engager et de soutenir les parlementaires dans leur lutte contre la corruption au gouvernement. Il a été président-directeur général de GOPAC pour 2008-2013. En 1999, il a été reconnu par ses pairs qui lui ont décerné le titre de « fellow » CGA. Il est également récipiendaire du plus grand honneur décerné par l’association des Comptables généraux accrédités, le Prix John Leslie.

 

Comité de vérification

Fernanda Borges, présidente
Timor-Leste

Fernanda Borges est une grande défenseure de la transparence et de la saine gouvernance dans les secteurs public et privé, tant à l’échelle nationale qu’internationale. C’est pourquoi elle est membre fondatrice, ancienne présidente et membre actuelle du Conseil des directeurs de GOPAC Timor-Leste. Elle a joint le Comité de vérification du Conseil d’administration de GOPAC en octobre 2013 à titre de présidente. Mme Borges est titulaire d’un baccalauréat en commerce avec une spécialité en économie de l’Université de New England, en Australie. En plus de son expérience acquise au sein de GOPAC, Mme Borges a eu une longue carrière dans les secteurs public et privé. Elle a travaillé dans les services bancaires et les finances pendant plus de dix ans à Sydney, en Australie, et à la fonction publique où elle a défendu la cause du Timor-Leste pendant près de 20 ans. Son attachement à la démocratie a permis à Mme Borges de créer un nouveau parti politique en 2005, et en 2007, ce parti était élu au Parlement national. Présentement, Fernanda Borges aide le diocèse de Dili à mettre sur pied une université internationale catholique au Timor-Leste en partenariat avec l’université de Wollongong, en Australie.

 

Aliou Barry
Guinée

Aliou Barry fait partie du Parlement de transition en Guinée et est président de la commission du suivi du processus électoral. Il est également coordonnateur de l’organisation de lutte contre la corruption de la Société civile francophone. Il a joint le Comité de vérification du Conseil d’administration de GOPAC en octobre 2013, en tant que membre. Il est diplômé de l’université de Conakry et de l’Institut des Nations Unies pour la démographie de Yaoundé (Cameroun) et a participé à un programme de recherche doctoral à l’école d’études supérieures sur la gouvernance de Maastricht (aux Pays-Bas), de 2008 à 2010. Ses principaux domaines d’études étaient la statistique, la démographie, l’économie et les sciences politiques. Son expérience professionnelle dans le domaine de la recherche a débuté en 1990 avec la Banque mondiale; en 1992, il effectuait le tout premier sondage d’opinion en Guinée en vue des élections présidentielles. Peu après, il a lancé sa propre entreprise de recherche, Stat View International. Son entreprise a réalisé plus d’une centaine de projets sur divers sujets dont le VIH/Sida chez les groupes à risque élevé, la corruption et la gouvernance, le trafic d’humains, les élections et la gestion de la diversité. Il participe à des projets de lutte contre la corruption depuis 2003 et est considéré comme étant un pionnier dans le domaine des enquêtes concernant la lutte contre la corruption. Avec le soutien de la Banque mondiale, son premier accomplissement s’est réalisé par l’intermédiaire d’une enquête nationale sur la corruption et la gouvernance. Il est également un membre-clé et responsable de l’examen, de la surveillance et de l’évaluation de l’agence nationale de lutte contre la corruption.

 

Yasmin Ratansi
Canada

Yasmin Ratansi, ancienne députée fédérale du Parlement du Canada, est membre de l’Association des comptables généraux accrédités du Canada et consultante certifiée en gestion. Elle a une vaste expérience dans les secteurs public et privé. Elle est une visionnaire et une chef de file du changement qui a aidé des organisations à atteindre leurs objectifs stratégiques et à remplir leur mission. Mme Ratansi fait preuve d’une forte acuité en affaires et en politique, d’une intelligence émotionnelle et d’un pouvoir de négociation, et adopte un point de vue mondial permettant de solidifier la force et la valeur des grands efforts déployés. Elle apporte avec elle une vaste expérience dans le domaine de la gouvernance et de la reddition de comptes, non seulement dans le milieu parlementaire, mais aussi grâce à ses connaissances acquises auprès du secteur à but non lucratif. On l’invite à faire des allocutions partout dans le monde et à travailler avec des bailleurs de fonds afin de remédier au problème de l’usure des donateurs et de la reddition de comptes des bénéficiaires. Elle est très active au sein de GOPAC depuis 2011. Elle est vice-présidente de GOPAC Canada et a participé au développement d’une section de GOPAC en Jamaïque. Elle est membre du Comité de vérification du Conseil d’administration de GOPAC depuis 2013.

 

L’hon. Shakeel Shabbir Ahmed
Kenya

L’honorable Shakeel Shabbir Ahmed est député fédéral au Kenya depuis 2008. Avant d’être élu à une charge fédérale, il a été maire de Kisumu, la troisième ville en importance au Kenya. Toute sa vie, il a activement lutté en faveur du multipartisme, de la démocratie et de la déconcentration des pouvoirs. M. Shabbir Ahmed a dirigé la bataille contre la corruption au Kenya en tant que citoyen et législateur. Il est présentement président de l’APNAC Kenya et est membre de l’APNAC depuis 2008. À titre de d’associé directeur de SSA Associates et administrateur général de Quality Rebuilt Tractors Limited, il possède une vaste expérience en comptabilité, en finance et en management. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts en affaires et d’un diplôme en comptabilité. Il terminera bientôt sa maîtrise en sciences politiques. Il est membre du Comité de vérification du Conseil d’administration  de GOPAC depuis octobre 2013.

Share