Archives des nouvelles de GOPAC – 2013

Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de décembre!

Le bulletin du mois de Décembre de GOPAC est maintenant disponible en ligne. Lisez à propos des nombreux événements de GOPAC, y compris des articles sur le 5ème Forum des parlementaires, le discours de notre président lors de la 5e Conférence des États Parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption et des réunions régionales dans les Caraïbes et en Asie du Sud-Est. Ce numéro présente également les nouveaux membres de notre conseil d’administration ainsi que notre nouveau chapitre national en Azerbaïdjan.

Bulletin


Des députés de la Papouasie-Nouvelle-Guinée aspirent à renforcer la lutte contre la corruption

Des parlementaires de la Papouasie-Nouvelle-Guinée veulent exploiter l’adoption ce mois-ci d’une loi visant à établir une commission autonome de lutte contre la corruption, et ce, grâce au raffermissement du rôle de surveillance des députés dans la prévention et la promotion de la lutte contre la corruption.

Communiqué


À l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, GOPAC demande aux parlementaires de la planète de se joindre au mouvement mondial pour considérer la
corruption à haut niveau comme crime contre l’humanité

Comme le monde entier célèbre la Journée internationale de lutte contre la corruption le 9 décembre 2013, l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) demande aux parlementaires de se joindre au mouvement mondial qui vise à considérer la corruption à haut niveau comme crime contre l’humanité.

Communiqué


Président de GOPAC Ricardo Garcia Cervantes donne un discours à la cinquième Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Président de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) Ricardo Garcia Cervantes donne un discours à la cinquième Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

27 novembre 2013, Ville de Panama, Panama.


Des parlementaires des Caraïbes lancent un réseau régional pour lutter contre la corruption

Des parlementaires de huit pays des Caraïbes se sont ralliés aujourd’hui au Parlement de Trinité-et-Tobago pour lancer GOPAC Caraïbes, une section régionale du réseau international de lutte contre la corruption qu’est l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC).

Communiqué


Des parlementaires de l’Amérique latine demandent un soutien accru des législateurs de la région dans la lutte contre la corruption

Des législateurs représentant sept sections nationales de la section régionale de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption en Amérique latine (GOPAC América Latina y el Caribe) ont demandé à tous les législateurs de la région d’améliorer leurs établissements et l’autonomie et la légitimité stratégiques, dans la Déclaration adoptée à la fin de la réunion des présidents des sections nationales de GOPAC América Latina y el Caribe.

Communiqué


La corruption à haut niveau est un « crime contre l’humanité » – législateurs

LONDRES (Fondation Thomson Reuters) – Les formes les plus sérieuses de corruption sont des crimes contre l’humanité et devraient être traduites dans les plus hautes cours nationales et internationales, a affirmé le chef d’une alliance de parlementaires contre la corruption.

Akaash Maharaj, le chef des opérations de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), a encouragé la communauté internationale à agir au-delà des frontières dans la lutte contre la corruption.

Article (seulement en anglais)


GOPAC déclare la corruption à haut niveau comme un crime contre l’humanité

La corruption à haut niveau constitue un crime contre l’humanité et doit être abordée comme telle. GOPAC demande aux Nations Unies et aux autres institutions internationales de considérer les crimes de corruption à haut niveau comme crimes contre la communauté commune de l’humanité et comme violation des droits universels de la personne., explique Akaash Maharaj, directeur des opérations de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la Corruption (GOPAC), à l’annonce de la Déclaration de GOPAC adoptée à l’unanimité à l’occasion du cinquième Forum des Parlementaires.

Communiqué


GOPAC publie un manuel pour améliorer la surveillance du Congrès

Afin de soutenir les représentants des régimes présidentiels, l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) et la Banque mondiale ont publié le manuel Améliorer la responsabilisation démocratique à l’échelle mondiale (en anglais seulement). Le manuel est le fruit du travail d’un groupe d’étude international qui était organisé par le Bureau de promotion de la démocratie parlementaire.

Communiqué


GOPAC engage des efforts pour poursuivre les actes de corruption à haut niveau en tant que crimes contre l’humanité

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a publié Poursuite de la corruption à haut niveau comme crime en vertu du droit international en vue de formuler des options pour la poursuite internationale des auteurs des pires crimes de corruption.

Communiqué


Poursuite de la corruption à haut niveau comme crime en vertu du droit international

Lors de notre cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption qui a eu lieu à Manille en février dernier, nos membres ont unanimement mandaté GOPAC à chercher à établir la corruption à haut niveau comme un crime en vertu du droit international, pour permettre aux institutions et aux alliances internationales d’arrêter, de poursuivre, de juger et de condamner ceux qui sont coupables. Les membres de GOPAC ressentent clairement qu’il y a des formes de corruption si graves, dont leurs effets sur la vie humaine, les droits de la personne et sur le bien-être humain sont si catastrophiques, qu’elles devraient secouer la conscience de la communauté internationale et mobiliser la volonté des nations à agir au-delà des frontières.

Depuis février, GOPAC travaille avec nos sections et avec nos partenaires internationaux afin de développer des options pour remplir le mandat qui nous a été donné par nos membres. Pour en savoir plus, veuillez consulter notre document de travail: Poursuite de la corruption à haut niveau comme crime en vertu du droit international.


GOPAC demande à la communauté internationale et aux parlementaires de lutter davantage contre la corruption à l’occasion de l’audition des Nations Unies à New York

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a demandé aux parlementaires et à la communauté internationale de jouer un rôle plus important dans la lutte contre la corruption et a souligné que ce que la Terre perd à la corruption dans une année serait suffisant pour mettre fin aux pires formes de misère humaine et pour transformer la civilisation humaine au moins une douzaine de fois.

Communiqué


Des législateurs de partout en Asie du Sud-Est s’engagent à enrayer la corruption dans la région

Des parlementaires de l’Indonésie, du Timor-Leste, de la Thaïlande, du Laos, de la Malaisie, du Cambodge et du Brunéi Darussalam se sont engagés envers l’objectif commun et la mesure conjointe d’enrayer la corruption en Asie du Sud-Est durant la fermeture de l’Assemblée générale des Parlementaires de l’Asie du Sud-Est contre la corruption (SEAPAC) à Medan en Indonésie le 24 octobre 2013.

Communiqué / Photos


Edgardo J Angara se retire de son poste de président de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption

Edgardo J Angara a informé l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption de sa décision de se retirer temporairement de son poste de président du Conseil d’administration pour se concentrer sur la réfutation des allégations publiées dans le rapport de la Commission de vérification des comptes des Philippines concernant sa gestion du fonds d’aide au développement prioritaire durant son mandat en tant que sénateur des Philippines.

Communiqué


Des députés du Sri Lanka s’engagent à enrayer la corruption

Des parlementaires de la nation insulaire de l’océan Indien du Sri Lanka ont voté en faveur d’établir la 48e section nationale de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC).

Communiqué / Photos


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de septembre!

Le bulletin du mois de septembre de GOPAC est maintenant disponible en ligne. Ce numéro met en valeur les réussites que nos sections nationales en Ukraine, en Serbie et au Kiribati ont eues dans la lutte contre la corruption. Nous partageons également la plus récente publication de GOPAC: Lignes directrices pour renforcer le contrôle à travers la collaboration entre parlementaires et donateurs, et nous annonçons le conférencier invité pour la deuxième réunion d’experts au Cinquième Forum des parlementaires.

Bulletins de GOPAC


GOPAC lance un appel à l’action contre le blanchiment de capitaux à l’échelle internationale alors que les dirigeants du G20 se réunissent à Saint-Pétersbourg

GOPAC a lancé aujourd’hui La Transparence grâce à la déclaration de propriété bénéficiaire, une déclaration de principe qui présente des mesures concrètes et efficaces que peuvent prendre les nations pour mettre fin au blanchiment de capitaux à l’échelle internationale et pour faire obstacle aux activités criminelles soutenues par le blanchiment de capitaux : le crime organisé, le terrorisme et les régimes despotiques.

Communiqué


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois d’août!

Le bulletin de GOPAC du mois d’août est maintenant disponible en ligne. Dans ce numéro, vous trouverez le lien au nouveau site web de GOPAC en arabe ainsi que des articles sur un atelier au Kirghizistan et sur le lancement de la nouvelle section nationale à Kiribati. Nous partageons également des nouvelles sur le prochain Forum des parlementaires, un évènement tenu en parallèle avec la cinquième Conférence des États parties à la CNUCC, et nous présentons le profil d’un nouveau membre du GOPAC de l’Indonésie.

Bulletins de GOPAC


Déclaration de GOPAC sur le rapport de la Commission de vérification des comptes des Philippines

GOPAC a reçu une copie du Rapport de la Commission de vérification des comptes des Philippines concernant le fonds d’aide au développement prioritaire (PDAF). La rédaction du rapport a été engagée à la suite de ce qui est maintenant connu comme le scandale « pork barrel » (scandale électoraliste). Le rapport nomme l’ancien sénateur des Philippines et le nouvellement élu président de GOPAC, Edgardo J Angara, et soulève des préoccupations au sujet des sommes du PDAF gérées par son bureau entre 2007 et 2009.

Déclaration


Des députés de l’Océanie s’engagent à enrayer la corruption

Des parlementaires de la petite île nation du Pacifique Kiribati ont voté en faveur d’établir la première section nationale de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) des îles du Pacifique.

Communiqué


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de juillet!

Le bulletin de GOPAC du mois de juillet est maintenant disponible en ligne. Ce numéro met l’accent sur des événements à travers nos régions de GOPAC, notamment des articles sur des ateliers à Myanmar, au Bénin, au Mexique et au Rwanda. Nous partageons également des nouvelles sur le prochain Forum des parlementaires, un événement spécial dans le cadre de la cinquième Conférence des États parties à la CNUCC.

Bulletins de GOPAC


M. Roy Cullen, Membre du Groupe de Travail sur le Blanchiment de capitaux, Discute du Bénéfice Effectif dans un article dans le Times Colonist

Le blanchiment de capitaux est un énorme fardeau dans les pays à travers le monde. Il compromet la réduction de la pauvreté et la stabilité politique. La pression récente par les pays membre de l’Organisation de coopération et de développement économiques et par le G8 pour plus de transparence est un développement accueilli, mais les efforts devront être accélérés et augmentés si le succès sera atteint.

Lisez l’article au complet (en anglais seulement)


Lisez à propos de nos nouvelles sections de GOPAC dans le bulletin de GOPAC de Juin

Le bulletin de GOPAC de Juin est maintenant disponible en ligne. Dans cette édition, vous pouvez lire des articles à propos de nos nouvelles sections nationales de GOPAC au Brésil, en Ukraine et en Serbie et des articles à propos du travail contre la corruption menée par GOPAC Canada et GOPAC Indonésie. Nous avons aussi inclus un article informatif par Transparency International sur l’amélioration de la protection des dénonciateurs.

Bulletins de GOPAC


À l’appui de la déclaration du G8, GOPAC demande aux législateurs à travers le monde d’améliorer la transparence des opérations financières

Conformément à la Déclaration des dirigeants au Sommet du G8 de Lough Erne, l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) demande aux législateurs à travers le monde de déployer des efforts concertés à l’échelle internationale pour lutter contre le blanchiment de capitaux en améliorant la transparence des opérations financières.

Communiqué


Sous la menace de l’agitation civile, les législateurs livrent une solide lutte contre la corruption au Brésil

Des législateurs de tous les partis se sont rassemblés pour lancer GOPAC Brésil, la section nationale brésilienne de l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC), lors du Congrès national à Brasilia, Brésil, le 18 juin 2013 à la suite d’une nuit de manifestations à l’échelle du pays.

Communiqué


GOPAC demande aux parlementaires d’améliorer la surveillance de la gestion des fonds de donateurs

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a demandé aux parlementaires de jouer un rôle plus actif dans la surveillance de la gestion des fonds de donateurs à la onzième conférence annuelle du Réseau des parlementaires sur la Banque mondiale et sur le Fonds monétaire international qui a eu lieu à Bakou en Azerbaïdjan le 24 mai 2013. Cet appel a été lancé dans le cadre d’un groupe d’experts animé par GOPAC sur l’amélioration de la surveillance qui a attiré plus de cent délégués de la conférence.

Communiqué


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de mai!

Le bulletin de GOPAC du mois d’avril est maintenant disponible en ligne. Ce numéro mets l’accent sur des événements à travers nos régions, notamment des articles sur l’assemblée générale de l’APNAC et leur nouveau conseil d’administration ; un forum sur l’éthique parlementaire au El Salvador ; la collaboration entre GOPAC Canada et des parlementaires en Jamaïque ; et la participation de l’ARPAC dans la quatrième Conférence du réseau arabe de la PNUD pour le renforcement de l’intégrité et la lutte contre la corruption à Beyrouth.

Bulletins de GOPAC


Article dans la revue en ligne des Philippines Business Mirror, par le Président de GOPAC, le Sénateur Edgardo. J. Angara

J’ai récemment participé à la 10e conférence annuelle du Réseau des parlementaires sur la Banque mondiale et sur le Fonds monétaire international au Baku, accompagné d’une délégation comprise de membre de l’Organisation Mondiale des Parlementaires Contre la Corruption (GOPAC), dont je suis le président. J’ai modéré une réunion d’experts dont les participants étaient des législateurs, des chefs de la société civile et des chefs de haut niveau d’institutions financières internationales – sur le rôle qu’ont les parlementaires et même les fonctionnaires locaux sur la supervision et l’assurance du succès des projets de développement financés par une aide étrangère.

Lisez tout l’article (seulement en anglais)


Le directeur des opérations de GOPAC écrit un article sur les parlementaires et les ONG travaillant ensemble afin de combattre la corruption

Nous vivons dans un âge où le cynisme par rapport à la corruption dans la politique est terrible. Des 100 nations questionnées dans le cadre du baromètre global de corruption de Transparence Internationale, la majorité de seulement 5 nations croit que leur pays devient moins corrompu, et il n’eut aucun pays dont la population a classé leur partis politiques ou parlement en tant que « pas du tout corrompu ».

Lisez tout l’article (seulement en anglais)


APNAC élit un nouveau Conseil d’administration

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) souhaite féliciter l’honorable Osei Kyei-Mensah-Bonsu du Ghana et la sénatrice Marie Claire Mukasine du Rwanda de leur nomination comme président et vice-présidente du Réseau des parlementaires africains contre la corruption (APNAC). Les élections ont eu lieu au cours de l’Assemblée générale biennale (AGB) de l’APNAC à Kampala, Ouganda le 26 avril 2013.

Communiqué


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois d’avril!

Le bulletin de GOPAC du mois d’avril est maintenant disponible en ligne. Apprenez d’avantage sur les activités excitantes que GOPAC poursuit à travers le monde, y compris en Indonésie, au Bali, au Botswana, en Équateur et au Soudan du Sud. Vous pouvez également découvrir comment vous inscrire à la Conférence annuelle du Réseau des parlementaires sur la Banque mondiale et sur le Fonds monétaire international en Azerbaïdjan.

Bulletins de GOPAC


Le Secrétariat mondial de GOPAC accueille un nouveau directeur des opérations

GOPAC a le plaisir d’accueillir Akaash Maharaj comme nouveau directeur des opérations. M. Maharaj était anciennement le chef des opérations de GOPAC, mais se charge dorénavant de la direction générale du Secrétariat mondial à titre d’administrateur principal.

Communiqué


Tenez-vous à jour avec les nouvelles de GOPAC!

Le bulletin de GOPAC du mois de mars est maintenant disponible en ligne. Ce numéro mais l’accent sur plusieurs enjeux y compris : un appel au membre de GOPAC de participer au mécanisme d’examen de la CNUCC; de l’information à propos de la sixième conférence mondiale annuelle de l’Initiative pour la transparence dans les industries d’extraction; et un résumé de notre participation à la première session de travail de la Commission interparlementaire sur les questions financières, économiques et budgétaires du Forum des présidents des pouvoirs législatifs d’Amérique centrale (FOPREL).

Bulletins de GOPAC


Une opportunité de contrat excitante avec GOPAC au Timor Leste

GOPAC a une opportunité de contrat excitante pour les citoyens du Timor Leste, basés à Dili. Nous sommes présentement à la recherche d’un chercheur pour travailler sur l’État des nations 2013 : Timor Leste. Le rapport de l’État des nations aide les législateurs de la nation à développer un plan parlementaire compréhensif ayant comme but de prévenir la corruption et d’assurer que la mise en œuvre de la CNUCC continue d’être une priorité nationale. Le rapport fourni aussi une plateforme utile au législateurs afin qu’ils puissent partager leurs expériences, bâtir des coalitions nationales, régionales et internationales afin d’exécuter des réformes, et identifier des manières pratiques et réussies de combattre la corruption.

Pour d’amples renseignements sur le poste, veuillez SVP voir les termes de référence. (seulement en anglais)


L’Union interparlementaire accorde le statut d’observateur à GOPAC

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a le plaisir d’annoncer qu’elle a officialisé son partenariat avec l’Union interparlementaire (UIP) en devenant une organisation ayant le statut d’observateur de l’UIP. Ce statut a été officiellement accordé lors de la réunion du Comité exécutif de l’UIP qui a eu lieu les 20 et 21 mars 2013 à l’occasion de la 128e Assemblée de l’UIP à Quito en Équateur.

Communiqué


GOPAC annonce le lancement du Réseau des femmes au parlement pour célébrer la Journée internationale de la femme

En l’honneur de la Journée internationale de la femme, l’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a annoncé le lancement du Réseau des femmes au parlement (RFP), qui soutient les efforts des femmes parlementaires qui veulent accroître leur rôle dans la lutte contre la corruption et améliorer la démocratie et la saine gouvernance. La décision de lancer le RFP a été prise par les membres de GOPAC lors de la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption qui a eu lieu à Manille aux Philippines du 31 janvier au 2 février 2013.

Communiqué


GOPAC accueille un nouveau Comité exécutif du Conseil d’administration

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) a accueilli son nouveau président, le sénateur Edgardo J. Angara des Philippines, lors de la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption qui a eu lieu à Manille aux Philippines du 31 janvier au 2 février 2013.

Communiqué


GOPAC fait appel à la communauté internationale pour poursuivre les auteurs d’actes de corruption

Des législateurs du monde entier ont décidé de demander l’adoption d’instruments juridiques mondiaux qui permettraient à la communauté internationale de poursuivre les auteurs des crimes les plus graves de corruption. Cette résolution constitue un élément clé de la Déclaration adoptée à la cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption qui a eu lieu à Manille aux Philippines du 31 janvier au 2 février 2013.

Communiqué


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de février!

Le bulletin de GOPAC du mois de février est maintenant disponible en ligne. Dans ce numéro, vous apprendrez davantage sur les résultats de notre Conférence mondiale à Manille aux Philippines du 30 janvier au 2 février 2013 y compris des changements importants au Conseil d’administration et au Comité de gestion de GOPAC. De plus, nous sommes fières d’annoncer la création de deux nouvelles sections nationales, notre participation à la réunion du Open Government Partnership au Chili et la déclaration de notre vision, notre mission et nos valeurs fondamentales.

Bulletins de GOPAC


Changement important à la direction de GOPAC

L’Organisation mondiale des parlementaires contre la corruption (GOPAC) met en œuvre un changement important à son équipe dirigeante : le fondateur, John Williams, a quitté son poste de président-directeur général lors de la Conférence mondiale de GOPAC à Manille aux Philippines qui a pris fin le 2 février 2013.

Communiqué


Discours d’ouverture du président, son Excellence Benigno S. Aquino III, à la Cinquième Conférence mondiale des parlementaires contre la corruption

(seulement en anglais)


Consultez le Bulletin de GOPAC du mois de janvier!

Le bulletin de GOPAC du mois de janvier est maintenant disponible en ligne. Dans ce numéro, vous apprendrez davantage sur notre Conférence mondiale à Manille au Philippines le 30 janvier au 2 février 2013. Vous trouverez des informations sur les sessions palpitantes de la Conférence, les occasions de réseautage et les visites touristiques après la conférence. Si vous ne pouvez pas vous joindre en personne pour la conférence, découvrez comment vous pouvez suivre la compte-rendu de la conférence à distance.

Bulletins de GOPAC

 

Archives : 2012

Share